AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un Marocain en Egypte (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jauad
Membre MC
Membre MC
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 40
Ville,Pays : Antibes, France
Ville au Maroc : Tétouan
Etudes/Emploi : Information Responsible, EMWIS
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Un Marocain en Egypte (1)   Mer 13 Fév - 13:50

Egypte - le Caire
de Mounir, le 11-04-2007
Sun Hostel

salam a grihats

Je suis au Caire depuis hier matin, apres Aswan, je suis alle a Abou Simbel, j'ai bien fait d'arriver sur le site a 6h du mat, sans surprise, j ai trouve un groupe de japonais qui sont arrives plus tot pour le lever du soleil, had japoniyine meadebine, ils ont pris des photos pendant une demi-heure et ils sont repartis, du coup je me suis retrouve tout seul au site pendant une heure, c sensationnel, vers 7h30 les touristes sont arrives en masse et je me suis endormi pendant 2 heures sur place sous l'ombre d'un rocher.

Vers 10h30 je suis parti dans le desert de sud en detournant la route vers Aswan, 6h de route dans le desert en croisant une voiture ou un camion toutes les heures. Le paysage est tres beau, dunes de sable et rochers repartis a droite et a gauche, le chauffeur est un nubien qui fait 2m, un bon conducteur, meilleur que Sebastien Lobb.

Assister au coucher du soleil a Aswan depuis la maison nubienne est sublime, Meilleur endroit pour une vue du haut sur le nil et les differentes iles de la ville, beaucoup de touristes viennent pour assieter au spectacle offert par la nature en refusant de donner du bakchich au serveurs, ces derniers les insultent en arabe et en dialecte nubien.

J'ai passe la nuit dans le transport, deux microbus pour arriver au Hurghada en faisant escale au Qena (Wadie va surement dire que c prevu pour economiser l'hotel), j'ai passe la journee dans un club prive a Hurghada, Mer et Soleil, y a trop de russes qui y viennent passer les vacances, le soir a minuit j'ai pris le bus direction Cairo.

La Premiere chose qui vous frappe en descendant le bus est la circulation, il faut etre un bon dribbleur pour traverser la route, beaucoup de moyens de transport mais ca suffit pas pour les 22 millions de cairotes, des bouchons partout surtout dans les grandes avenues, j'ai commence la visite en allant a al-Azhar et Sidi El Hussein, je suis parti apres au cafe El Fishawi, apres le the et qqe clopes, je me suis perdu dans Khan El Khalili pour arriver a Al Attaba. Attaba est dix fois le souk deyal derb Sultan, les vendeurs ont recours aux micros pour faire entendre leurs prix, certains font appel aux groupes de musiciens pour attirer l'attention des clients. J'ai cru que prendre le microbus au Caire est un autre moyen pour decouvrir la ville, c pas vrai du tout. Le microsbus transporte en total 15 passagers, le mien a transporte 3 en plus mais debout, pas de chance j'ai fait le trajet debout comme si je faisais le reko3 fi salat.

J'ai pris une bonne pause pour enchainer apres dans le musee egyptien, beaucoup de choses (environ 120000 objets) a voir pour un petit musee, j'ai choisi de voir les tresors de toutankhamon (impressionnat le Masque on OR de 11kg) et les momies royales, on sent en contemplant la Momie de RamsesII que c'etait un pharaon puissant, et ca fait bizzare quand on pense que c lui qui a eleve SAYIDOUNA MOUSSA 3ALAYHI SALAM, et son troisieme fils Merenptah qui l'a suivi dans la mer qui s'est separe en deux, On reconnait facilement la momie de Merenptah car sa couleur est blanche sous l'effet du sel (C lui le pharaon qui est mentionne dans le Saint Coran noye dans la mer). Bref j'ai passe un bon moment avec les rois d'Egypte.

Aujourd'hui j'ai fait la grasse matinee, apres deux nuits successives dans les bus, je pars a AlQalaat cet apres-midi et le soir je repartirai en Alexandrie pour finir dans le desert blanc et noir vendredi et samedi inchallah. je voulais vous montrer qqe photos mais connexion henaya te9ila bezaaf, te9ila hta la fouad min kayekoune yle3eb tennis. tewahachenakoum a grihats, thalaw f rassekom w ziyerou fel forum, khaliwah vivant. Je serai de retour lundi matin inchallah, essayons de se voir dans la semaine, pour les maries vous avez assez de temps pour obtenir l'autorisation de vos gouverneurs. wa thalaw a drari
http://idrissi.top-depart.com/egypte/le-caire/recits/sun-hostel-23363.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jauad
Membre MC
Membre MC
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 40
Ville,Pays : Antibes, France
Ville au Maroc : Tétouan
Etudes/Emploi : Information Responsible, EMWIS
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Un Marocain en Egypte (2)   Mer 13 Fév - 13:50

Egypte - Assouan
de Mounir, le 05-04-2007
Nubia

Salam A grihats,

finekom, tewachetekom a drari, j'espere que vous etes en bonne forme, Je suis a Aswan, je suis venu cet apres-midi dans un microbus en arrivant de Kom-Ombo (environ 40 km), j'ai dormi tout le trajet meme si les chauffeurs ici roulent comme des fous en klaxonant a chaque fois ils croisent qqch qui bouge.

Le premier jour a Athenes etait plus relax (Acropolis, Agora et les quartiers touristiques), Vendredi matin, je suis arrive au Caire vers 2h30 du matin, Wadie pour Info j'ai pas pris l'hotel et j'ai dormi 1h a l'aeroport car a chaque instant un policier vient me voir et commence a tchater en me disant a la fin "MA FICH HAGA 3ALACHANI MEN MAGHREB", En Egypte tout le monde demande qqch (argent, stylos, mobile, vetements...), mohim khessoum yakhdulek chi haja.

Les marocains ici sont tres precieux, car les egyptiens croient a fond Que nous sommes tous des magiciens et que seuls les marocains sont capables de remonter les tresors pharaoniques dans le desert. Pour eux, les tombes, les status, les momies sont tous surveilles par des Djin qui etaient en service des pharaons, les bedouins (SA3AYDA) connaissent tres bien les endroits ou trouver ces tresors mais ils sont incapables d'entamer une discussion avec ces Djin et remonter les tresors, Par contre les marocains ont recupere la science de l'ancienne empire Egyptienne et en particulier la science de communiquer avec les esprits, c pour ca on me dit a chaque fois "INTO AHSSAN NASS", w hamdulah ana jat me3aya, 7it katessahali bezaaaf deyal hajat.

Un deuxieme groupe me parle du foot, ils sont complexes de Bassir et Timumi et Hajji et un autre groupe veut savoir si la vie au bled ressemble au niveau de vie Egyptien. L'Egypte est beaucoup moins cher, les salaires sont tres bas, les gens souffrent beaucoup, en plus la police touristique est partout et fait bloquer la circulation pendant une trentaine de minutes pour que une poignee deyal touristate (La majorite sont des espagnols et francais) puissent se sentir en securite, mohim ta77agor w salam. J'essaye le maximum de prendre le transport public, de manger dans les restos chaabi, ce n est pas une question d'argent je vous assure, contrairement a ce que vous pensez, mais pour me sentir plus proche des Egyptiens et de leurs souffrances.

Je passe de tres bons moments hamdulah, la region de SA3AYDA est tres Riche de scenes atypiques pour les etrangers, on utilise beaucoup les animaux pour le transport et on suce la canne de sucre toute la journee. Avant hier j'ai participe a une danse souffi dans le village d'Esna, Ils fetaient mawlid Rassoul Mohamed (SAW) avec Amdah et des danses comme les 3issawa, au debut on m'as invite pour les filmer w ana jat me3aya et Après on m as oblige de danser avec eux, tout le monde rigolait au debut et a la fin on m'as felicite car j ai bien danse, zaama te7ayarte meziane. Hier soir j'ai rencontre un SA3iDi qui m'invite chez lui dans la campagne, il a fait le tour de toute la famille pour la presentation, et je peux vous dire que tout le village est sa famille.

Le NIL est un fleuve grandiose, on sent que c'est le sauveur de l'Egypte et des Egyptiens, et Subahana Alah, les jardins et les champs au bord du fleuve sont tres riches en agriculture meme si le desert est a deux pas.

J'ai pas de mots pour decrire la civilation Egyptienne, je vous raconte juste mon parcours jusqu' aujourd'hui:

- Samedi: Saqqarah (Pyramide a Degre), Dachour (Deux Pyramides grandioses), AbouSir (Petites Pyramides) & Memphis (Enormes Status de Ramses II and Abou Hol).

- Dimanche: Temple de Karnak & Temple de Louxor.

- Lundi: Temple de Hatchepsout, Temple de Habou, Vallee des reines (Tombes), Ramesseum. Ces monuments se trouvent dans la rive occiendentale de Louxor

- Mardi: Temple d'Abydos & Temple de Danderah

- Mercredi: Temple d'Esna & Temple d'Edfou Jeudi: Temple de Kom Ombo and le temple de Philae a Aswan

- Demain inchalah je partirai pour un nouveau tempple a Kalabsha et je passerai l'apres midi a Aswan.

J'ai oublie le cable a l'hotel, je vais essayer de vous transferer qqe photos la prochaine fois inchalah. tehalaw a drari

http://idrissi.top-depart.com/egypte/assouan/recits/nubia-23365.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un Marocain en Egypte (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Oiseau d'Egypte
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» Egypte ou Mésopotamie ?
» Toute la vérité dans les événements d'Algérie - Egypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1er Forum Professionnel 100% Marocain :: Relations internationales :: Le Maroc vu par les autres-
Sauter vers: